Quand la Guinée fait la promotion des investissements privés

Organisé par l’Agence pour la Promotion des Investissements Privés (APIP), le forum des investisseurs qui a eu lieu le 26 janvier dernier à Conakry, a été l’occasion de  présenter les opportunités d’affaires aux investisseurs nationaux et internationaux.

La Guinée est résolument engagée à promouvoir les investissements dans le secteur privé. C’est dans cette optique que Madame Mama Kany Diallo, Ministre du Plan et de la Coopération internationale a présidé le 26 janvier 2016 « le Forum des investisseurs en Guinée ». Pour la circonstance, plusieurs institutions financières étaient présentes. Il s’agit notamment de la Banque Islamique de Développement (BID) représenté par son vice-président ; la Société Internationale de Financement du Commerce International, des exploitations et importations de produits stratégiques ; la Société Islamique pour l’assurance de l’investissement et des crédits d’exportation. Toutes ces institutions ont exposé sur les opportunités de financement qu’elles offrent.

À la lumière de toutes ces explications, Madame la Ministre a signifié que le Gouvernement Guinéen est convaincu que le secteur privé est le moteur de la croissance et du développement durable. C’est à ce titre que depuis 2011, le secteur privé guinéen est de plus en plus actif dans le développement du tissu économique par la création des petites et moyennes industries, la promotion des banques et assurances et le développement de la microfinance. Ainsi, le gouvernement a mis sur pied le Plan National de Développement Économique et Social (PNDES) 2016-2020 dont 34,7 % du coût global sont attendus du secteur privé à travers les projets d’investissements négociés ou en cours de négociation dans le cadre du Partenariat-Public-Privé. Une approche qui devrait permettre de maintenir une croissance forte et soutenue, créatrice de richesses et d’emplois, notamment pour la jeunesse. Selon Mama Kany Diallo, « ce plan a induit une forte augmentation du taux d’investissement dans notre pays notamment dans le secteur des infrastructures de l’éducation, de la santé, de l’agriculture etc. Ceci vise donc à accroitre le taux d’investissement privé de 9,8 % à 20 % du PIB en 2020 ».

Faisant office de président de la cérémonie d’ouverture, Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement Mamady Youla a remercié et félicité le Président de la BID pour son implication dans l’organisation dudit forum. La République de Guinée offre désormais plusieurs opportunités d’investissement dans les secteurs de l’énergie, de l’eau, des transports et des télécommunications.

Benjamin OMBE